Un biologiste de Nausicaa participera à la mission Djibouti pour les requins baleines

Un biologiste de Nausicaa participera à la photo-identification et à la pose de balises sur des requins-baleines du 4 au 11 janvier 2020.

Chaque année, plus de 100 millions de requins sont tués essentiellement pour leurs ailerons. Les requins sont fragilisés et la population de requins-baleines, en particulier, diminue de façon inquiétante. Le requin-baleine est inscrit en Annexe 2 de la CITES (Convention Internationale sur le commerce des espèces de flore et faune menacées d’extinction) depuis 2003. Pour les protéger et préserver la biodiversité, il est important de mieux connaitre ces animaux.

Pour cette raison, l’association Megaptera et son partenaire TERIA organisent des missions dans le Golfe de Tadjoura afin de poursuivre leurs études sur les habitudes et les déplacements des requins-baleines. Ludwig COULIER, biologiste à Nausicaá, va rejoindre l’équipe Megaptera pour la mission 2020 qui aura lieu du samedi 4 au samedi 11 janvier 2020. Durant cette campagne, Ludwig donnera chaque jour des nouvelles sur le site internet de Nausicaá et les réseaux sociaux.

Lors de cette mission, Megaptera réalise de la photo-identification et du déploiement de balises satellites pour le suivi télémétrique des requins-baleines, grâce à la société TERIA, principal sponsor de ces missions.

© Husain AL QALLAF-MEGAPTERA

La photo-identification permet l’identification des individus : des fiches signalétiques, sortes de cartes d’identité, sont associées aux animaux, et sont ensuite utilisées par les chercheurs pour reconnaître et dénombrer les requins-baleines. Pour les reconnaître, il suffit de photographier une zone précise, placée juste au-dessus de la pectorale gauche à l’arrière des branchies.

La pose de balise constitue un apport supplémentaire de données qui permettent une connaissance accrue de ces animaux. La balise servira à l’étude de cet animal emblématique : mode de vie, migration, reproduction, de quoi étudier cette espèce à la loupe. Une fois la balise posée, elle permettra de collecter différentes informations et notamment le positionnement satellite. Les données recueillies pourront être décodées et analysées par des scientifiques pour suivre le comportement et les déplacements de l’animal.

Le requin-baleine (Rhincodon typus) est le plus grand poisson au monde mais aussi l’un des plus méconnus. Inoffensif pour l’homme, ce géant des mers se nourrit principalement de plancton et de petits poissons qu’il absorbe par sa large bouche. C’est un animal au corps allongé et massif, à la peau grisâtre dont la livrée en damiers est caractéristique. L’animal qui peut mesurer jusqu’à 15 m de long réside dans toutes les zones tropicales et tempérées chaudes (sauf Méditerranée).

© Husain AL QALLAF-MEGAPTERA

Trois questions à Ludwig COULIER, biologiste à Nausicaá

• Vous avez déjà participé à des missions avec Megaptera sur des requins-baleines. En quoi est-ce important pour Nausicaá ?
« Nausicaá est engagé auprès de l’association Megaptera afin de mieux connaitre et protéger le requin-baleine et préserver la biodiversité. Le but de cette mission est aussi, au-delà d’élargir les connaissances sur le milieu de vie et les déplacements de ces requins-baleines, de sensibiliser le public à la disparition des requins en général et d’expliquer comment chacun de nous peut changer les choses. »

• Quel est l’objectif de cette mission ? Qu’allez-vous observer en particulier ?
« Cette mission sert à accumuler des données pour étudier les comportements, habitudes et déplacements du requin-baleine, qui, malgré sa taille imposante est encore peu connu. Pendant la semaine d’expédition, nous profitons des plongées pour photographier les requins-baleines afin de les identifier. La pose de la balise permet ensuite de transmettre les données par satellite lorsque le requin remonte proche de la surface. Ces données nous indiquent où se trouve l’animal et nous informent sur la température de l’eau où il se trouve. »

• Comment se déroule une pose de balise sur un requin baleine ?
« Pour pouvoir placer une balise sur le requin baleine, nous plongeons avec palmes, masque et tuba dans les premiers mètres sous la surface pour les approcher, le plus discrètement possible sans les déranger. La balise est placée précisément au niveau de la nageoire dorsale pour le plus grand respect de l’individu. »

Profitez de nos offres de réductions pour visiter Nausicaa! Rendez-vous ici
Offre réservé aux membres. Pas encore membre, devenez-le en cliquant ici et profiter de plusieurs réductions!

Abonnez-vous à notre newsletter

* obligatoire