Une programmation spécial corail à Nausicaa

Du 15 février au 1er mars 2020, pour les vacances d’hiver, Nausicaá prévoit une programmation exclusive afin de sensibiliser les citoyens à l’impact irréversible du réchauffement climatique sur les barrières de corail.

Pendant plusieurs semaines, les visiteurs de Nausicaá pourront découvrir une exposition avec plus d’une vingtaine de clichés de Greg LECOEUR, photographe de la vie marine, illustrant le phénomène de blanchissement des coraux, un signe visible de leur disparition progressive. Alors que les barrières de coraux abritent des écosystèmes riches et diversifiées, le réchauffement de la planète a des conséquences irrémédiables sur ces espèces vivantes.

En parallèle de cette exposition temporaire, les équipes de Nausicaá proposeront une série d’animations pour alerter les citoyens sur la disparition du corail. L’expérience de visite sera notamment enrichie par des projections en réalité virtuelle. Le programme des animations est disponible sur le site internet de Nausicaá.

Pour susciter un engagement de chaque visiteur dans une démarche de protection des coraux, un test de connaissances interactif et numérique sur les coraux sera proposé au sein du Forum de la Blue Society. Investi sur le terrain auprès de l’association Reefscapers depuis de nombreuses années, le Centre national de la mer dédie aussi un espace d’exposition aux actions de cette association qui œuvre continuellement pour préserver les barrières de corail et ainsi protéger la vie marine.

En savoir plus sur le corail
Les coraux couvrent moins de 1 % de la surface des océans mais offrent abri et nourriture à des centaines de milliers d’espèces et jouent un rôle de nurserie pour les poissons du grand large. L’homme aussi profite de leurs bienfaits. En fixant du carbone pour élaborer leur squelette, les coraux interviennent dans le cycle du CO2, principal gaz à effet de serre. Les barrières récifales protègent les côtes et limitent l’érosion en absorbant 90 % de la force des vagues. De nombreuses activités économiques comme la pêche, l’aquaculture, et le tourisme dépendent de ces jardins sous-marins. La diversité des espèces récifales représente aussi une véritable « banque de gènes » où l’on découvre déjà des molécules précieuses pour l’industrie et la médecine de demain. Mais ce milieu est vulnérable au réchauffement climatique, à la pollution et à la dégradation liée aux activités humaines. Selon l’Initiative internationale pour les récifs coralliens (ICRI), 19 % des récifs coralliens sont morts ou sérieusement dégradés et plus de 60 % sont menacés. La France, qui possède le 3ème territoire corallien du monde avec ses territoires d’outre-mer est en première ligne face à cette catastrophe écologique. Se mobiliser pour préserver les récifs coralliens est possible. La création d’aires marines protégées ou la restauration des massifs de coraux sont déjà mises en œuvre dans de nombreux pays. L’homme pourra ainsi continuer à bénéficier des innombrables services prodigués par les récifs de coraux tout en s’émerveillant de leur beauté

À propos de Greg LECOEUR
Greg LECOEUR est passionné depuis son plus jeune âge par la nature et le monde animalier. A 32 ans, il quitte la France pour un tour du monde durant lequel il allie sa passion pour la plongée sous-marine et la photographie. De retour en France, ses clichés impressionnent et il réussit à s’imposer dans le milieu de la photographie sous-marine, il est alors sollicité pour effectuer de nouvelles prises de vue, reportages, etc… Ce qui était à l’origine une passion, est devenue un métier à part entière. Son travail a été reconnu par la célèbre institution National Geographic qui le nomme Photographe Nature de l’Année 2016. Aujourd’hui Greg LECOEUR est un photographe professionnel spécialisé dans le monde sous-marin et animalier.

© Greg Lecoeur

À propos de Nausicaá
Nausicaá, Centre National de la Mer à Boulogne-sur-Mer, est bien plus qu’un simple aquarium. C’est un Centre de découverte de l’environnement marin unique en son genre, à la fois ludique, pédagogique et scientifique, essentiellement axé sur les relations entre l’Homme et la Mer.

En 28 ans, Nausicaá a accueilli plus de 17 millions de visiteurs et s’est imposé comme acteur majeur de la sensibilisation à l’environnement marin. La mission du Centre est avant tout de sensibiliser le public à une meilleure gestion des océans et de leurs ressources et d’inciter chacun à agir. Nausicaá est « Centre d’Excellence » de l’UNESCO pour ses actions de sensibilisation.

Abonnez-vous à notre newsletter

* obligatoire