Naissance surprise d’un orang-outan au Zoo de Zurich

Surprise au Zoo de Zurich, moins de trois ans après avoir accouché d’une femelle, Cahaya, une femelle orang-outan de Sumatra, a donné naissance à une nouvelle petite femelle le 4 février dernier. Normalement, l’intervalle entre deux naissances est d’au moins trois ans.

Cahaya avec sa fille Utu © Zoo de Zurich, Doris Heimgartner

L’arrivée de Utu n’était pas attendue, non pas que la grossesse de Cahaya ait été négligée mais plutôt la possibilité que cette grossesse n’était pas attendue. Tant qu’une mère orang-outan allaite un bébé, l’aménorrhée lactique garantit généralement que l’ovulation ne se produit pas. Donc, elle ne devrait donc pas être fertile. Cahaya est toutefois l’exception qui confirme la règle: elle a accouché deux fois en deux ans et demi.

Les intervalles de naissance de quatre à cinq ans, souvent même de six à huit ans ou plus, sont courants chez les orangs-outans dans la nature. Les orangs-outans de Sumatra ont les intervalles de naissance les plus longs de tous les mammifères.

Riang, la grande sœur de Utu, est née en juin 2017. L’arrivée de sa sœur Utu est clairement tombée en dessous de l’intervalle de naissance habituel. Le défi pour la maman Cahaya est de prendre soin de sa fille Utu accrochée en permanence à elle et en même temps de s’occuper de Riang, déjà indépendante mais qui exige de l’attention.

Jusqu’à présent, la recommandation du programme d’élevage était d’administrer la pilule 30 mois après la dernière naissance. Cette recommandation devra probablement être révisée.

On ignore pour l’instant quel mâle est le père d’Utu.

La population d’orangs-outans de Sumatra au Zoo de Zurich comprend actuellement onze individus, actuellement le plus grand groupe dans un zoo européen d’après le Zoo de Zurich. Près de 150 orangs-outans de Sumatra vivent dans 27 zoos européens dans le cadre du programme européen EEP.

Abonnez-vous à notre newsletter

* obligatoire