2020, une année riche en nouveautés au Parc animalier des Pyrénées

2020, de nouvelles espèces sont à découvrir au Parc animalier des Pyrénées:  Loups noirs, mangoustes naines, varis roux, aras hyacinthes… Vivez une nouvelle expérience riche en émotions !

4 nouvelles espèces

• Les loups noirs du Canada
Sur les hauteurs du Parc, partez à la rencontre de la meute de loups du Canada, sous-espèce du loup gris. Dans un environnement boisé et sauvage, découvrez la fabuleuse histoire de ce super-prédateur qui a fait des forêts d’Amérique du Nord son royaume. Le loup du Canada est l’un des plus imposants et peut peser jusqu’à 80kg. La meute se compose de deux jeunes mâles, âgés de 7 mois tout droit arrivés du zoo de la Boissière-du-Doré, et une femelle en provenance du Parc Rêve de Bisons. Grâce à des points de vision immersifs, vivez une expérience unique au plus près de la meute et découvrez la fabuleuse histoire du retour du loup dans le parc national du Yellowstone aux Etats-Unis.

• Les mangoustes naines
Venez découvrir le plus petit carnivore de toute l’Afrique ! Malgré ses quelques 300g affichés sur la balance, la mangouste naine n’en reste pas moins un terrible prédateur pour les insectes et petits mammifères qui croisent son chemin. Elle est reconnaissable à sa petite taille et à ses oreilles rondes. A proximité du clan des suricates, vous pourrez observer 4 mangoustes naines et constater leur étonnante agilité. La famille est composée de trois mâles provenant du Zoo d’Edimbourg (Ecosse) et d’une femelle autrefois pensionnaire du Zoo d’Emmen (Pays-Bas).

• Les varis roux
Dans un espace de semi-liberté, rencontrez l’un des symboles de Madagascar : le lémurien. Contrairement au groupe de makis cattas qu’ils côtoient, les varis roux s’observent en scrutant les cimes des arbres. Vous entendrez sûrement leurs vocalises qui servent à marquer leur territoire ou à maintenir le contact entre les individus. Endémique de l’île de Madagascar et touchée par une déforestation massive, l’espèce est en danger critique d’extinction et fait l’objet d’un plan d’élevage européen (EEP). La proximité étonnante avec l’animal vous permettra de mieux comprendre les enjeux de conservation autour de cette espèce. Vous pourrez observer 2 mâles, autrefois pensionnaires du Zoa Parc à Sanary-surMer.

• Les aras hyacinthe
Entrez dans un monde riche en couleurs ! Évoluant en semi-liberté avec d’autres oiseaux et primates issus des forêts humides, les aras hyacinthe sont les plus grands perroquets au monde. Ils sont capables d’ouvrir une noix de coco à l’aide de leur puissant bec ! Malheureusement, ce perroquet bleu figure parmi les oiseaux les plus menacés de leur espèce et est classé comme vulnérable sur la liste rouge de l’IUCN. Avec la constante diminution de leur habitat naturel, conséquence directe de la déforestation que subit l’Amazonie, sa population est aujourd’hui estimée à 3000 individus. Le couple de aras hyacinthes est composé d’un mâle arrivé du zoo de Londres et d’une femelle autrefois
pensionnaire du zoo de Nuremberg.

Le Parc accueille également 2 nouveaux arrivants

• L’ocelot : L’équipe animalière est heureuse de la formation d’un couple d’ocelots grâce à la récente arrivée d’un mâle. Arrivé du Zoo de Benidorm en Espagne, l’animal s’est parfaitement acclimaté à son nouvel environnement. Cette espèce possède un magnifique pelage, ce qui lui a valu d’être pourchassé pour le commerce de sa fourrure durant les années 60 et 70. Il fait aujourd’hui parti d’un programme d’élevage européen (EEP). Les ocelots sont de très bons grimpeurs qui possèdent un odorat très développé. Ils ont la particularité de dormir avec la tête sur leurs pattes antérieures étendues, comme les chiens.

• Le binturong : Espèce menacée dans son milieu naturel, le binturong fait parti d’un programme d’élevage européen (EEP) auquel le parc participe. L’équipe animalière a la charge d’un nouvel individu, provenant du zoo d’Edimbourg. Un jeune mâle qui évolue désormais avec le femelle Hawa déjà pensionnaire du parc depuis plus d’un an. C’est un animal rare et méconnu qui est également appelé « chat ours ».

Nouveaux aménagements dédiés aux vautours

• La curée des vautours
Installé confortablement sur les nouveaux gradins de la vallée des vautours, assistez à la curée de ces oiseaux hors du commun ! Un spectacle de la nature saisissant qui permet à l’équipe animalière de vous présenter ces nécrophages qui ont, à tort, mauvaise réputation. A travers les explications de nos soigneurs, petits et grands apprendront à mieux connaître ces oiseaux, surnommés les “éboueurs de la nature”, qui occupent un rôle écologique majeur dans leur environnement naturel.

• Un nouvel enclos pour les vautours moines
Connu comme étant le plus grand vautour d’Europe, le vautour moine est présenté au public dans une toute nouvelle volière. L’objectif ? Favoriser la reproduction en captivité d’un couple dans le cadre d’un plan d’élevage européen (EEP). Le Parc s’engage pleinement dans sa mission de conservation d’espèces menacées. En effet, si les conditions le permettent, une naissance peut aboutir à une réintroduction en milieu naturel. Depuis 1992, différents programmes de réintroduction ont permis de réintroduire cette espèce qui avait disparue en France au début du 19ème siècle.

Programme des événements en 2020 
Samedi 4 Avril : Ouverture du Parc
Samedi 11 Avril : Ateliers maquillage**
Dimanche 12 & Lundi 13 Avril : Grande chasse aux œufs
Samedi 18 & Dimanche 19 Avril : Ateliers maquillage**
Samedi 9 Mai : Atelier maquillage**
Dimanche 10 Mai : Journée mondiale des espèces menacées, avec Hegalaldia
Dimanche 24 Mai : Journée de la biodiversité et des abeilles, avec les Fous du Bois
Samedi 30 Mai : Atelier maquillage**
Mercredis 8 / 15 / 22 Juillet : Les Super-Héros de la nature ! Saison 2
Dimanche 24 Août : Journée internationale des vautours, avec Hegalaldia

* Programme prévisionnel des événements organisés sur le Parc, sous réserve de modifications ultérieures.
** Activités maquillage gratuites proposées par le centre de formation des métiers de l’esthétique Thalass’Sun Formation Tarbes.

Abonnez-vous à notre newsletter

* obligatoire