La tortue caouanne juvénile Emma est retournée à la mer!

Mercredi 24 juin, une tortue caouanne juvénile soignée au Centre de Réhabilitation de la Faune Sauvage (CRFS) de l’Association Marineland, a pris le large depuis le bateau l’Haizea à environ 5 miles des côtes d’Antibes.

©Stéphane Jamme/Association Marineland

Affaiblie, prise au milieu d’un trafic maritime important, la petite tortue d’à peine plus de 1kg étaitncernée par un groupe de mouettes. Aujourd’hui, Emma pèse désormais 3,4 kilos pour 30 centimètres. Une santé retrouvée grâce aux soins quotidiens des bénévoles et professionnels de l’Association Marineland.

Les radios de contrôle, réalisées dans le cadre du protocole d’entrée en centre de soin, avaient révélé une fracture importante au niveau du membre thoracique droit. La jeune tortue a donc pu bénéficier des soins nécessaires, ainsi que d’un apport en vitamine et d’un soutien nutritionnel adapté durant toute la durée de sa convalescence.

©Association Marineland

« L’intensité du trafic maritime, qui est une caractéristique de notre région touristique, et la pollution marine (enchevêtrement ou ingestion de déchets) font partie des principales menaces qui pèsent sur les tortues marines », rappelle Sidonie Catteau, chef de projet « Tortues marines » de l’Association Marineland et capacitaire du CRFS. « Notre mission consiste d’une part à accueillir et soigner les tortues blessées, identifiant ainsi les problématiques, et d’autre part à développer des collaborations avec l’ensemble des acteurs de la mer, pour qu’ensemble la conservation d es espèces reste notre priorité » , a-t-elle ajouté.

Cette tortue Caouanne avait été retrouvée fin septembre à la pointe de Saint Hospice par un pêcheur professionnel de St Jean Cap Ferrat qui avait immédiatement alerté les équipes du CRFS. Ces derniers avaient ainsi pu intervenir rapidement et prendre en charge l’animal.

©Stéphane Jamme/Association Marineland

A propos du CRFS et de l’Association Marineland
Le centre de réhabilitation de l’Association Marineland est hébergé par l’Espace Mer et Littoral de la ville d’Antibes Juan les Pins, gestionnaire du site appartenant au Conservatoire du Littoral, au milieu de 2.2 ha de pinède dans le cadre enchanteur de la Batterie du Graillon. Il accueille des tortues marines échouées ou trouvées en difficulté sur les côtes des Alpes-Maritimes et du Var.

Abonnez-vous à notre newsletter

* obligatoire