Naissance d’un bébé phoque au PAL

Katy une des femelles phoques du PAL a donné naissance à un bébé le 24 juin à 5h30 du matin.

© Le PAL

Le géniteur Homer est très fier de voir s’agrandir la famille et se tient éloigné car la maman a l’instinct maternel développé et est très protectrice. La naissance s’est déroulée au bord de l’eau sans que les soigneurs interviennent.

Le jeune « chiot » va à l’eau 1 à 2 h après la naissance car il est déjà équipé de sa combinaison de plongée. La gestation dure 11,5 mois durant laquelle l’équipe du PAL effectue des échographies régulières.

Katy allaitera son petit pendant 2 mois. Puis les soigneurs donneront des petits poissons, au nouveau-né avec lesquels il jouera dans un premier temps, et qu’il apprendra à avaler très vite !

Au programme de la journée : beaucoup de natation, repas amélioré pour la maman (5 kg de hareng/capelan/sprats/merlans/maquereaux au lieu de 3.5 kg habituellement), dodo sur les rochers.

Après plusieurs observations sur terre, l’équipe animalière effectuera un contrôle pour déterminer le sexe du petit mammifère car les organes génitaux sont internes et la peau n’est pas assez tendue les premiers jours pour savoir si « c’est un garçon ou une fille ? ». Les prénoms seront choisis par l’équipe des soigneurs.

À la naissance le bébé est de couleur gris foncé, mesure 50 cm environ et pèse entre 6 et 8 kg. Les adultes pèsent entre 90 et 100 kg. La famille appartient à l’espèce des phoques veaux marins, dont la couleur du pelage varie du gris clair au gris argenté avec des taches noires.

Le groupe de phoques vit dans une zone aquatique d’eau salée et filtrée biologiquement entourée de dunes. Cette installation conçue au plus près des conditions naturelles des phoques veaux marins, est unique en Europe.

Lors des animations pédagogiques organisés tous les jours au PAL, le public aura le privilège d’observer la petite famille. Voici un rendez-vous « très calinou » à ne pas manquer !

À savoir : d’autres mammifères aquatiques évoluent au PAL tels que les loutres et les otaries qui font une animation dynamique chaque jour avec leurs soigneurs sous les regards médusés des 1 500 spectateurs, sans oublier les manchots qui sont des oiseaux et les Alligators.

Abonnez-vous à notre newsletter

* obligatoire