Exposition “Lumière sous les pontons”

Cet été, Océanopolis rend visible l’invisible. L’exposition « Lumière sous les pontons » est une invitation à plonger au cœur des ports de plaisance, habitat privilégié pour de nombreuses espèces marines. Cette mise en lumière de la vie insoupçonnée qui foisonne sous les pontons est à découvrir sur la promenade du Moulin Blanc.

© Station biologique Roscoff / CNRS / Oceanopolis.

Une biodiversité surprenante et méconnue

Elle se trouve sous les pieds des promeneurs, à quelques mètres des plaisanciers, pourtant la biodiversité des ports de plaisance se dévoile rarement. L’exposition met en lumière cette faune insoupçonnée. Sous l’objectif de Wilfried Thomas, Photographe – plongeur scientifique de la Station biologique de Roscoff, les dessous de pontons et autres coques de bateaux révèlent tous leurs secrets. « Parce que l’océan est souvent présenté comme un monde mystérieux, inaccessible, immense … Parce que rendre visible l’invisible offre un appui à l’émotion. Des organismes marins inattendus à découvrir dans cette exposition. » Anne Rognant, Conservatrice – Médiation Scientifique et Culturelle, Océanopolis.

Espèces autochtones et espèces indigènes

L’une des originalités de la biodiversité portuaire est la coexistence d’espèces autochtones, celles rencontrées localement dans les fonds marins, avec un nombre important d’espèces introduites. Transportées par l’activité humaine, qu’il s’agisse d ’aquaculture ou de navigation maritime, ces espèces indigènes colonisent les ports de plaisance. « On estime à une trentaine le nombre de ces espèces établies sous les pontons des ports bretons. Elles sont, le plus souvent, originaires du Pacifique. » Frédérique Viard, Directrice de recherche CNRS, Chercheuse en écologie et biologie évolutive.

Pour étudier la biodiversité portuaire et les espèces introduites qui s’y trouvent, les chercheurs mettent en œuvre des suivis sur le terrain ainsi que des expériences ou prélèvements en plongée sous-marine.

Infos pratiques 
Exposition conçue et réalisée par Océanopolis et la Station Biologique de Roscoff / CNRS, en partenariat avec Brest Métropole.
Présentée jusqu’au 30 octobre 2020, librement accessible, sur la promenade du port de plaisance du Moulin Blanc, aux abords de l’entrée d’Océanopolis.

Abonnez-vous à notre newsletter

* obligatoire