Deux tigresses sont arrivées au Sikypark

Le parc suisse de sauvetage animalier à Crémines (BE) a accueilli deux anciennes tigresses de cirque.

© Sikypark

Mercredi, durant la journée internationale du tigre, deux tigresses sont arrivées dans la maison de retraite pour fauves du Sikypark. Les tigresses sibériennes, Pavati, dix ans, et Schiwa, douze ans, avaient auparavant vécu avec un dompteur allemand qui leur cherchait une nouvelle résidence. Le parc suisse de sauvetage animalier a tendu la main et a accueilli les deux animaux. Le directeur du zoo, Marc Zihlmann, s’est immédiatement rendu sur place lorsqu’un appel à l’aide personnel lui est parvenu. « Le dompteur a cessé de travailler et avait rapidement besoin de quelqu’un qui connaisse les tigres de cirque », explique Zihlmann. « La séparation n’a pas été facile pour leur propriétaire, mais il est heureux qu’elles soient bien soignées au Sikypark ».

Nouveaux compagnons
Tout le Sikypark est en effervescence, car l’arrivée des nouveaux prédateurs n’a pas été cachée aux autres animaux. « Les tigres s’appellent et communiquent entre eux », explique le directeur du zoo. Il a passé la moitié de la nuit avec les deux nouvelles arrivantes et leur rend encore visite toutes les demi-heures. « Elles sont encore très tendues et anxieuses, mais le premier contact a été fructueux ». Il est maintenant important de renforcer la confiance des animaux dans leur nouvel environnement, avec leurs congénères leurs soigneurs. Les soins apportés semblent être particulièrement efficaces avec Schiwa. “Elle est clairement plus calme.” Schiwa est logée dans la maison de nuit de la tigresse Rani, qui observe toujours avec prudence et distance la nouvelle. Pavati a passé la nuit avec ses congénères tigres, Noah et Shima – séparée des autres par une grille à une distance sûre. “Pavati menace et siffle”, a déclaré Zihlmann. “Mais je suis très confiant que nous pourrons la socialiser avec les deux tigres au caractère très calme.”

© Sikypark

Soins intenses
Le Sikypark est spécialisé dans les soins et la prise en charge des fauves âgés et des animaux de cirque. « Beaucoup de nos animaux vivaient dans un cirque ou venaient de particuliers. Ils ont grandi en contact étroit avec les humains et ont besoin de beaucoup d’attention et d’affection », dit Zihlmann. C’est pourquoi nous prenons soin des animaux de très près. Les activités quotidiennes et l’exercice en font partie et contribuent à la santé physique et mentale des animaux. “Lorsque la confiance règne, les examens médicaux et les interventions peuvent être effectués avec moins de stress pour l’animal”, constate Marc Zihlmann par expérience. Les visiteurs ne pourront pas voir les tigresses pour le moment. « Maintenant, Pavati et Schiwa doivent d’abord se concentrer sur leur nouvelle installation et sur les soigneurs. »

Abonnez-vous à notre newsletter

* obligatoire