Un mâle rhinocéros blanc est né au CERZA

Beth et Chris, deux des rhinocéros blancs du CERZA, ont le plaisir d’être parents pour la deuxième fois. Après la jeune Kwanza née en Décembre 2018, c’est un jeune mâle qui a vu le jour lundi 14 Septembre 2020 dans la grande plaine africaine du CERZA. Une naissance très attendue qui a ravie toute l’équipe du parc !

© CERZA

Une naissance rapide, sans stress sous les yeux des autres rhinocéros! 
Au matin du 14 septembre, alors que la prise de sang effectuée quelques jours plus tôt ne laissait rien présager d’imminent, les soigneurs en charge des rhinocéros blancs ont eu la surprise de voir Beth mettre-bas quelques minutes seulement après sa sortie dans la plaine. La vétérinaire est arrivée rapidement sur les lieux et l’équipe a pu constater l’arrivée d’un jeune mâle très vigoureux : « la naissance s’est faite très rapidement et le petit ne s’est donc pas fatigué durant la mise-bas, ce qui lui a permis d’être plein d’énergie pour réaliser ses premiers pas » explique Dorothée Ordonneau la vétérinaire du CERZA.

La mère et son petit sont ensuite rentrés dans le bâtiment afin de faciliter la surveillance des premières heures de vie de ce nouvel arrivant…. Dans l’après-midi, des bruits de succion entendus par les soigneurs ont confirmé que celui-ci avait bien trouvé les mamelles de Beth ! Cette dernière va produire dans les semaines à venir 3 à 4 litres de lait par jour, afin que sa progéniture grossisse de 2 kilos par jour. Même si ce mâle commencera à goûter à l’herbe dès l’âge de 2 mois, il continuera à téter sa mère pendant environ 1 an !

© CERZA

Un petit visible dès à présent! 
La météo actuelle de ce mois de septembre permet à notre femelle rhinocéros accompagnée de son jeune de se dégourdir les pattes à l’extérieur de la maison, non pas dans la grande plaine de 6 hectares mais dans le pré-parc (espace protégé jouxtant le bâtiment). Les visiteurs du CERZA pourront avoir la chance d’observer cet adorable bébé dans la maison des rhinocéros blancs. Mais attention, pour veiller au bien-être et à la tranquillité de ce nouveau duo, des zones non-visibles du bâtiment leurs sont accessibles pour qu’ils puissent se reposer en toute tranquillité quand ils le souhaitent.

© CERZA

Un animal incontournable au Parc Zoologique CERZA : 7 rhinocéros en pleine nature 
De grands espaces permettent à deux espèces de rhinocéros de s’épanouir au sein du parc zoologique normand. Dans la plaine africaine, sur près de 6 hectares, les rhinocéros blancs cohabitent avec des antilopes, autruches, watusis ou encore girafes, comme ils le feraient dans leur milieu naturel. Du côté de la vallée asiatique, ce sont Winona et Albrecht, les rhinocéros indiens qui partagent leur territoire de 3 hectares avec les cerfs et antilopes. Sundara, la dernière jeune issue de ce couple est partie récemment pour se reproduire à son tour dans un autre parc zoologique. Ces rhinocéros font partie de programmes d’élevage aidant à la sauvegarde des espèces en voie de disparition. CERZA est aujourd’hui l’un des parcs français présentant le plus de rhinocéros et l’un des plus engagés dans la préservation de ces pachydermes.

Une arrivée qui tombe à point nommé!
Partout dans le monde, de la France à l’Australie, en passant par l’Inde ou les Etats-Unis, le 22 septembre 2020, journée mondiale des rhinocéros, sera l’occasion de mettre en avant ces pachydermes et les dangers qui menacent leur survie dans la nature. Créée en 2010, cette journée mobilise chaque année des centaines d’ONG, de gouvernements et de parcs zoologiques, tous conscients qu’il y a urgence à agir ! Cette année encore, pendant deux jours les 26 et 27 septembre 2020, le service pédagogique et animalier du CERZA assurera sa mission de sensibilisation dès l’entrée du parc. C’est l’occasion, d’en savoir plus sur les différentes espèces de rhinocéros qui vivent dans le monde et sur leurs menaces. Des animateurs pédagogiques sont mobilisés pour l’événement.

A ne pas manquer : Samedi après-midi, M. Michel LAFORET sera présent sur le parc. Ce normand, acteur majeur de la protection des rhinocéros en Afrique du sud depuis plus de 30 ans, viendra au parc pour parler de son travail, de la situation actuelle sur place mais aussi des programmes auxquels il participe.

© CERZA

Ce sera aussi le moment pour les visiteurs, d’apporter leur pierre à l’édifice en faisant une bonne action originale :
• En cette année 2020 si particulière, l’équipe du parc a fait confectionner artisanalement, en partenariat avec Célina Couture, des masques « grand public » à l’effigie des stars du week-end : les rhinocéros. Ces masques, conçus selon préconisations AFNOR, seront proposés à la vente en deux tailles (enfant et adulte).
• Les visiteurs pourront toujours acheter la BD, sortie en 2019 : Les adieux du rhinocéros (éditions Glénat) dont 3%
• Un coloriage solidaire sera proposé à tous les petits artistes : un rhinocéros en mandala … taille réelle !
•  Ce sera aussi le moment de devenir parrain des rhinocéros du CERZA.
•  Et … pour les jardiniers, les équipes du parc viennent de mettre en seaux un engrais prêt à l’emploi : du crottin de rhinocéros ! Cet engrais efficace est d’ailleurs vendu depuis l’édition 2019 en boutique.

Du crottin pour sauver les cousins
Grâce à ce week-end événement, chacun pourra contribuer à la conservation des rhinocéros dans leur milieu naturel. En effet, l’intégralité des sommes récoltées sera reversée à International Rhino Foundation, ONG avec qui l’association CERZA CONSERVATION travaille depuis onze ans, et qui protège les rhinocéros à travers le monde. Aujourd’hui, parmi les cinq espèces de rhinocéros présentes sur les continents africain et asiatique, toutes sont menacées. Les derniers chiffres indiquent qu’il ne resterait environ que 28 000 rhinocéros. Cela peut sembler beaucoup mais chaque espèce se trouve dans une situation fragile voire au bord de l’extinction. Tandis que les rhinocéros blancs sont gravement touchés par le braconnage pour leur corne, les rhinocéros de Sumatra souffrent d’un manque de territoire et ne sont plus qu’une soixantaine !

Abonnez-vous à notre newsletter

* obligatoire