Le refuge d’animaux de la Tanière va être encore plus sollicité…

Barbara Pompili, Ministre de la transition écologique a présenté aujourd’hui une série de mesure sur le « bien-être de la faune sauvage captive » (voir ici) et a annoncé l’interdiction progressive des animaux sauvages dans les cirques itinérants ainsi que la reproduction d’orques et de dauphins en captivité.

Face à ces nouvelles mesures, le refuge de la Tanière prend une importance encore supérieure. Il offre depuis déjà plusieurs années un espace d’accueil et une seconde chance pour les animaux de laboratoires, de cirques, maltraités ou détenus illégalement. Aujourd’hui, il y a encore, environ 500 fauves dans les cirques français – animaux qui ne pourront pas être remis en liberté.

Le Zoo-refuge La Tanière, dont l’ouverture est prévue en 2020, s’est donné pour mission d’accueillir et protéger tout animal abandonné, en détresse ou sans solution, venus d’horizons différents.

Le livre “Une famille pas comme les autres” de Francine et Patrick Violas
Leur combat pour sauver les animaux ! Tout commence avec l’achat d’une petite ferme près de Chartres. Francine et Patrick Violas récupèrent des poules, des cochons, des vaches dont plus personne ne veut. Mais rapidement, ce ne sont plus des animaux domestiques qu’on leur confie, mais des bêtes sauvages. Des lions, des singes, des éléphants … Des animaux maltraités, détenus illégalement ou qui viennent de laboratoires ou de cirques. La petite ferme se transforme en zoo-refuge de 20 hectares prêt à accueillir 1500 animaux. La Tanière leur offre un havre de paix pour une deuxième vie. Francine et Patrick nous racontent l’histoire de cette famille pas comme les autres à travers onze sauvetages, onze épopées d’animaux venus de tous les horizons . Une aventure humaine, drôle, inattendue, bouleversante . Et des regards inoubliables, ceux d’animaux reconnaissants.
> Sortie : 1 er octobre 2020
> 19,90 € – 208 pages

Patrick Violas a d’abord travaillé comme vacher dans une exploitation laitière, à Fresnay l’Evêque, où il rencontrera son épouse Francine. Il rejoindra ensuite le groupe Lamirault automobiles, gravissant tous les échelons pour finir directeur commercial. Dans les années 80, au tout début du téléphone portable, il crée 5/5 à Voves, puis s’installe à Barjouville et enfin à Dreux. Ce fût une énorme réussite. Après avoir cédé l’affaire, les époux Violas reviennent à leurs premières amours, le monde animal, avec la création La Tanière.

Pour en savoir plus: www.lataniere-zoorefuge.fr

Abonnez-vous à notre newsletter

* obligatoire