Trois lionceaux à découvrir dès aujourd’hui au Safari de Peaugres !

Kananga, la lionne, a donné naissance début août, après 120 jours de gestation, à trois petits lionceaux. Un évènement pour le Safari de Peaugres qui n’avait pas connu une telle naissance depuis 2001. Mais savez-vous que c’est tout à fait volontairement que cette espèce ne reproduisait plus depuis près de 20 ans à Peaugres ?

© Safari de Peaugres

En effet, il existe plusieurs sous espèces de lion dont la distinction est récente et liée au progrès de la science. La génétique précise des lions de l’« ancienne génération » était inconnue puisqu’on ignorait ces données à l’époque de leur arrivée à Peaugres en provenance d’autres parcs zoologiques. Le Safari de Peaugres a donc dû faire le choix difficile d’arrêter la reproduction et d’attendre que cette lignée à la génétique inconnue s’éteigne naturellement, soit près de 20 ans !

Puis le Safari de Peaugres a sollicité l’association européenne des parcs zoologiques (EAZA) pour accueillir des animaux dont la sous espèce était clairement identifiée afin de leur permettre de reproduire. Voilà pourquoi même si le lion est une espèce qui reproduit facilement, cela reste un évènement rare à Peaugres car cette reproduction est contrôlée et dictée d’abord et avant tout par la conservation de la biodiversité, la science et ses progrès !

Pesant un peu plus de 1 kilo à leur naissance et aveugles pendant les deux premières semaines de leur vie, les lionceaux sont restés auprès de leur mère, dans les coulisses du parc. De quoi permettre à l’équipe zoologique de faire les premiers examens médicaux mais aussi de suivre leur courbe de poids, de les vermifuger, de les sexer et de les pucer !

Les lionceaux sont en fait trois femelles. Plutôt une bonne nouvelle. En effet, seule espèce de félins à développer une organisation sociale, il est quasiment impossible de garder plusieurs mâles au sein d’un même groupe car ils entrent en concurrence les uns avec les autres. Le lion dominant pouvant même tuer les plus jeunes.

Avant de pouvoir faire la connaissance de leur père, les trois petites lionnes vont d’abord devoir se familiariser avec leur extérieur. Un extérieur agrémenté désormais de jeux. Comme un énorme tronc prêt à être « escaladé » !

Agées d’à peine deux mois, elles s’apprêtent donc à faire leur première sortie. Les portes de leur maison et pré-enclos sont désormais ouvertes afin qu’elles puissent explorer à leur rythme, accompagnées par leur mère, leur nouveau territoire. Encore toutes petites (elles pèsent guère plus de 5 kilos), les lionnes pourront ainsi librement alterner parties de jeux, tétées et grandes siestes ! Et cela encore pendant au moins 4 mois ! Il faudra attendre leur premier anniversaire pour qu’elles s’émancipent et perdent les petits points qui parcourent (à la manière des léopards) leur pelage.

Le saviez-vous ?
Le Safari de Peaugres accueille des lions d’Afrique depuis son ouverture en 1974. Auparavant au circuit voiture, ils ont été transférés en 2002 dans au circuit à pied, dans un espace traversé par un tunnel de verre, permettant d’impressionnants tête à tête !

Informations pratiques :
Tous les tarifs et réservation en ligne sur safari-peaugres.com

Abonnez-vous à notre newsletter

* obligatoire